Comment se mettre à la course à pied : Notre guide

La course à pied est une activité sportive qui vous permet de vous remettre en forme. Avant donc de commencer à pratiquer le running, il faut prendre toutes les mesures pour une meilleure expérience. Voici quelques conseils indispensables pour bien débuter le running !

Choisissez le matériel adéquat pour débuter le running

Vous avez besoin d’une tenue adéquate et de certains accessoires pour bien débuter la course à pied. Voici les indispensables à acquérir avant de se lancer.

Une paire de chaussures de running

Pratiquer la course à pied ne s’improvise pas. Il convient en effet de s’équiper avec une paire de chaussures parfaitement adaptées à la pratique de cette activité sportive. Dans cette optique, n’hésitez pas à vous tourner vers la sélection 2021 de Chaussure Running, un site proposant des tests et comparatifs de chaussures pour la course à pied. Vous trouverez de nombreuses collections qui correspondront sans nul doute à vos besoins, vos attentes et votre budget.
Afin de bénéficier de conseils avisés quant au choix de votre paire de chaussures de running, vous pouvez également vous rendre sur le site d’i-Run. Tout ceci vous aidera à faire le meilleur choix.

Des chaussettes de sport

Pour éviter de constater des petites lésions sur vos pieds après une session de running, veillez à porter des chaussettes de sport. Il est recommandé d’opter pour de simples socquettes pour le début.

Un t-shirt adapté

Pour commencer, vous pouvez prendre l’un des t-shirts présents dans votre dressing, peu importe la couleur. Pour votre confort, l’idéal est tout de même d’acquérir un t-shirt de running technique respirant ou windstopper (coupe-vent).

AUSSI LIRE :  Les équipements nécessaires pour faire du canicross

Un short ou un corsaire de running

Vous pouvez choisir de porter un des shorts de votre dressing. Vous pouvez aussi acheter un short running ou opter pour un corsaire running. Ce dernier est confortable et offre une bonne protection aux jambes.

En plus de ces équipements, les femmes pourront également s’équiper d’une brassière afin de bénéficier d’un bon maintien de la poitrine durant la course. Une montre cardio pourra venir compléter l’ensemble de ces équipements de sport afin d’avoir une idée en temps réel de vos performances pendant la course

Choisissez la surface adaptée pour votre session de running

Il y a plusieurs types de terrain qui servent de surface pour le running. Il faut tenir compte de l’objectif de son entraînement pour choisir la surface adaptée. Néanmoins, vous pouvez aussi changer de terrain de temps à autre.

Vous pouvez choisir l’asphalte si vous souhaitez courir sans vous tordre la cheville. Vous devez cependant vous attendre à ce que vos articulations soient fortement sollicitées, car ce revêtement n’amortit pas les pas. Pour cette raison, la course en pied en ville est uniquement recommandée aux coureurs légers et avec une bonne condition physique.

La course à pied peut aussi se faire dans un parc ou dans la forêt. Le sol de ces surfaces est relativement mou et permet un amortissement efficace. Toutefois, vous courez beaucoup plus le risque de vous blesser à cause de la forte présence de cailloux, de racines et de bosses.

Il est également possible de faire son running sur le sable. Cette surface vous permet de travailler les muscles. Vous apprendrez aussi à soulever les pieds davantage qu’à l’accoutumée. Il faut seulement veiller à ne pas trop surmener les muscles des mollets.

AUSSI LIRE :  Découvrez le Secret le plus Gardé des Seniors pour Booster Naturellement leur Force et Mobilité grâce au Pilates !

La piste synthétique ou tartan est aussi une surface adaptée au running. Elle convient à ceux qui recherchent la performance. Elle est élastique et dure. Attention toutefois, ce revêtement a tendance à sursolliciter les tendons d’Achille.

Le tapis roulant vous permet quant à lui de vous entraîner tous les jours avec un amortissement adéquat. Il faudra cependant changer votre manière de courir et vous adapter à cet appareil.

Commencez la course à pied en douceur

Pour vos débuts en running, oubliez les courses de longues distances. Au lieu de faire plusieurs kilomètres en un seul trait, divisez votre parcours en plusieurs intervalles. En matière de course, il faut miser sur la progressivité afin de ne pas brusquer votre corps. Le corps humain est en effet une machine délicate qui risque de se dérégler quand elle est brusquement sollicitée. Vous devez donc l’adapter aux exigences de la course à pied. L’adaptation du corps n’est pas automatique. Elle se fait progressivement.

Vous pouvez, en fonction de ce que votre corps vous demande, commencer par une alternance de course et de marche. Vous pouvez courir sur de petites distances et marcher entre chaque intervalle. Au bout d’un certain temps, vous pourrez réduire la durée de marche et augmenter la distance de course, jusqu’à parcourir toute la distance en une fois sans intervalle de marche.

Si vous le souhaitez, vous pouvez même commencer à marcher sur une certaine distance durant quelques jours avant de courir vraiment. La marche faite à un rythme rapide est aussi bénéfique que le running. Vous pouvez donc pratiquer la marche en attendant d’être prêt pour la course à pied.

AUSSI LIRE :  Vous ne croirez jamais à la transformation de votre corps grâce à cet équipement à domicile dont tout le monde ignore le pouvoir!

Laisser un commentaire