Les brûleurs de graisse : Faut il les utiliser dans son régime ?

Depuis quelques années, les brûleurs de graisse sont devenus légion sur le marché. Censés vous faire perdre du poids avec des slogans affichés parfois très agressifs comme « Fat Burner » ou encore « Effet coupe-faim », leur efficacité réelle n’a pourtant jamais été démontrée scientifiquement. Beaucoup de marques se sont lancées dans la conception de ce type de produit. On en retrouve principalement sous forme de gélule tandis que de nombreuses formules différentes existent.

Dois-je forcément prendre des brûleurs de graisse pour maigrir ?

C’est une question que beaucoup de personnes se posent avant ou pendant le régime. Avant toute chose, il est important de comprendre ce qu’est un brûleur de graisse. Il s’agit donc d’un complément alimentaire qui a pour seul objectif d’augmenter le métabolisme de base. En demandant à votre corps de consommer plus d’énergies, la prise de brûleurs de graisse est censée « déstocker » certaines calories voire détruire des graisses. En principe, nul besoin de prendre des produits chimiques pour y parvenir puisque certains aliments naturels le permettent. Et c’est justement ce que les brûleurs de graisse traditionnellement proposés contiennent.

On retrouve ainsi une liste assez longue d’ingrédients naturels favorisant l’accélération du métabolisme. On pourra citer par exemple le nopal, le thé vert, la guarana, la caféine, la tyrosine, la forskoline (issue de la plante Coleus forskohlii et qui stimule la glande thyroïde), la fucoxanthine (provenant d’une algue brune), le chitosane ou encore le citrus aurantium (orange amère).

Avant, pendant ou après le régime ?

La prise de brûle-graisses peut engendrer des effets indésirables dans certains cas mais cela reste rare. En revanche, il n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou aux mères allaitantes d’en prendre.

AUSSI LIRE :  Quels sont les différents types de whey ?

Il est généralement recommandé de prendre des brûleurs de graisse principalement en début de régime. Cela permet de mieux se conditionner psychologiquement et de préparer son corps au changement de rythme. Un gain de motivation en quelque sorte. Mais pour vraiment accélérer ce processus, la pratique d’une activité sportive régulière à côté est fortement conseillé.

Si votre corps s’est bien habitué à ce changement de rythme et d’alimentation, vous pourriez éventuellement continuer d’en prendre. Mais attention, cela représente un budget à la longue. De plus, il est important de se sentir capable de stabiliser son poids par la suite, sans « aide » tierce. Il faut donc considérer la prise de brûle-graisses comme un « boost » temporaire et non pas comme une nécessité.

Laisser un commentaire