Pilate & Yoga : En quoi est-ce différent ?

Très en vogue, le pilates et le yoga ne cessent de séduire les adultes. Pour preuve, le yoga recensait environ 1,8 millions de pratiquants en 2017 en France. Deux ans plus tard, on en recensait pas moins de 2,6 millions, d’après une étude d’Union Sport Cycle. Toujours d’après la même enquête, ce ne serait pas moins de 1,5 millions de personnes qui se disent prêtes à essayer. Une croissance phénoménale qui s’explique par pleins de raisons. Volonté de prendre soin de soi, de rester en bonne santé sont parmi les principales, mais la raison qui revient le plus est la plus connue, évacuer le stress. En parallèle, le pilates commence également à faire son petit bonhomme de chemin. Cependant, beaucoup de personnes pensent encore à tort que ces deux disciplines sont identiques. Pourtant, il existe bien des différences entre les deux.

Des objectifs bien distincts entre les deux

Créé au début du vingtième siècle par Joseph Pilates, le pilates est une discipline moderne et bien plus récente que le yoga. En effet, ce dernier fut créé entre -3000 et -800 en Inde. Preuve en est, l’inventeur du pilates était d’ailleurs un grand sportif pratiquant diverses activités comme le ski, la boxe, la plongée mais surtout, le yoga ! Pourtant, le pilates présente des objectifs différents. Son but est de travailler les muscules profonds, l’assouplissement musculaire et de corriger la posture. Un petit peu plus dynamique, le pilates est également utilisé comme méthode de rééducation. À contrario, le yoga favorise le développement d’autres parties. Ainsi, la souplesse, la respiration mais surtout la relaxation sont au cœur de la pratique de cette activité. Mais la pratique du yoga va même au-delà du corps puisqu’une session efficace vise aussi à travailler l’esprit. On en revient ainsi à la raison principal du pourquoi tant de gens s’intéressent à cette discipline. Apprendre à mieux gérer son stress fait donc partie des objectifs du yoga. C’est pour cette raison que le yoga s’apparente même plus à une philosophie de vie plutôt qu’à une simple activité physique pour certains.

AUSSI LIRE :  Comment se mettre à la course à pied : Notre guide

Si vous hésitez entre ces deux activités mais que vous recherchez plutôt quelque chose de dynamique, le pilates semble mieux correspondre à vos attentes. Même si plus récent, les clubs se multiplient partout en Europe, suivre un cours de Pilates à Thônex est par exemple à portée de tous.

Un contrôle de la respiration différent

Dans ces deux activités physiques, la respiration est l’un des éléments essentiels. Elle n’est cependant pas abordée de la même manière. Ainsi, la pratique du pilates requiert une inspiration par le nez et une expiration par la bouche. Le yoga, de son côté, travaille uniquement la respiration et l’expiration par les narines.

Vous hésitez toujours entre les deux ?

Rassurez-vous, il est tout à fait possible d’avoir du mal à faire son choix. Si vous cherchez à maîtriser votre stress mais que le yoga ne vous semble pas assez dynamique, une alternative existe. Baptisée yogalates, cette nouvelle discipline consiste à mixer des exercices de yoga et de pilates. Il y en a donc pour tous les goûts !

Laisser un commentaire